11/06/2021


Valyherba, des plantes médicinales made in Saint-Gervais 
 
 
A l’heure où les herboristeries sont à  la mode dans les grandes villes, à deux pas de chez nous, Valérie cueille, cultive et transforme des plantes et des herbes pour nous faire du bien.
 
Ce qui surprend en arrivant chez Valérie Méo et Denis Arnaud, c’est de voir de magnifiques chevaux de trait comme on en voyait autrefois dans nos campagnes. Car ici, les chevaux travaillent les champs destinés aux plantes de Valérie et aux légumes de Denis.
 
Car Valérie va encore plus loin que le label bio en faisant partie du syndicat SIMPLES : respect  d’un cahier des charges très strict en ce qui concerne la protection de l’environnement, la préservation des ressources floristiques, la qualité de la production et le respect du consommateur.
 
« Paysanne herboriste » voilà comment Valérie se présente, elle qui a suivi l’Ecole lyonnaise des plantes médicinales durant trois ans.  Les propriétés des sauge, verveine, mauve, valériane, passiflore, thym, lavande, millepertuis et bien d’autres…n’ont pas de secret pour elle et peuvent soulager problèmes de digestion, jambes lourdes, teint brouillé, perte de sommeil, piqûres d’insectes pour n’en citer que quelques uns.
 
Cueillies le long du Roubion ou dans les champs, une soixantaine de  plantes sont séchées puis distillées dans un alambic qui permet de récupérer les hydrolats et les huiles  essentielles. La dernière étape se réalise dans son laboratoire où les associations sont faites : hydrolats, baumes, eaux florales et tisanes  peuvent alors rejoindre les points de vente :
« Au plus près » à La Laupie, à la « commanderie des créateurs » à Poët Laval, à « l’Atelier des créatrices » à Montélimar, à « La Fourmillère » à Dieulefit, à l’épicerie de Saint-Gervais et sur le jeudi sur le marché de Pont de Barret.
 
Vous pouvez également vous rendre sur le site : www.valyherba.com pour en savoir plus.